Les 3+4 dans les Parcs de l’Ouest Américain …

USA – 10 au 15 Juillet 2017               Galerie Photos (Cliquer ici)
170715-GrandCanyon-USA (88) (Copier)
C’est parti pour la première partie de notre road trip américain à 7 à travers les grands parcs de l’Ouest Américain. On se prépare à la chaleur de la Vallée de la Mort, aux illuminations de Las Vegas, à la rencontre d’animaux sauvages à Yosemite et à la magnificence du Grand Canyon. On ne sera pas déçu !
Elouan, Maëlysse et Jonas apprécient ; leurs parents s’extasient !
=============================================
170710-Yosemite-USA (1) (Copier)Nous débutons par Yosemite National Park, à l’est de San Francisco, en plein cœur de la Sierra Nevada.
C’est le premier site protégé au monde, dès 1864, par un décret signé par Abraham Lincoln himself !
A perte de vue, on aperçoit des forêts de séquoias géants, et de montagnes de granit. Nous ne sommes pas encore dans les paysages ocres et poussiéreux, mais plutôt chez les trappeurs et les chasseurs d’ours et de cerfs. Et c’est déjà sublime !

On arrive en début d’après-midi, alors nous n’avons pas le temps de randonner. Nous montons donc à Glacier Point en voiture pour admirer le point de vue sur la Yosemite Valley, 1000 mètres plus bas, le demi-dôme en face de nous, coupé à la hache, en face de nous, et plein de cascades encore bien fournies, car il a beaucoup neigé cet hiver.

A chaque arrêt, nous sommes interpellés par des écureuils gris, et d’autres marrons à dos rayés plus petits.

Ils ont l’habitude des hommes, et viennent chercher à manger. Mais, comme d’habitude, on évite pour qu’ils préservent leur instinct de cueilleurs de glands !

170710-Yosemite-USA (37) (Copier)
Le soir, nous revenons sur nos pas pour loger dans la petite ville de Sonora, sa rue unique et ses trottoirs en bois surélevés devant les magasins et les bars. Charmant, mais pas beaucoup de restaurants ouverts à l’heure tardive où nous arrivons.

Le lendemain, nous avons toute la journée pour randonner dans le parc. On se décide pour la montée vers la chute de Vernal. Il y a le choix parmi les 1300km de chemins du parc !

Celle-ci en fait déjà plus de 8km, et permet de traverser de magnifiques forêts, parcourt un sentier ombragé, le long de la rivière Merced.

On poursuit jusqu’en haut de la chute pour admirer d’encore plus haut le paysage, et apercevoir la Nevada Fall.
On arrive trempés en haut, car il y a tellement de débit, et on passe tellement près, qu’on monte les escaliers de pierre sous une douche de 20 minutes !

Après un pique-nique bien mérité, on monte encore un petit peu pour redescendre tranquillement par une boucle, plus facile que les marches glissantes de la première chute.

Pendant le repas, il faut faire attention aux écureuils qui tentent par tous les moyens et toutes les cachettes possibles de subtiliser tout ce qui se mange.
Nous avons le plaisir de pouvoir admirer un couple de geais de Steller, bleus et huppés, vifs, et qui jouent de branche en branche.

C’est sur le retour que nous apercevons notre premier crotale, au bord du chemin. Il nous avertit de sa queue à sonnette qu’il n’est pas content du tout qu’on l’approche pour le prendre en photo, mais s’enfuit rapidement dans la forêt.

Ce fut une journée magnifique. Les enfants, champions de la randonnée, ont adoré escalader les gros rochers de granit, et nous, profiter de ces paysages sublimes. Et de retour à l’hôtel, pause piscine bien méritée !

Dommage qu’il y ait autant de monde, mais nous sommes en plein mois de Juillet !
170711-Yosemite-USA (98) (Copier)

Après le parc national en forêt, nous voici partis pour le parc … d’attraction dans le désert : Las Vegas.
Mais pour y aller, nous décidons, malgré la chaleur, de traverser un autre parc national, Death Valley, la Vallée de la mort.
Ce sont les pionniers rescapés de sa traversée qui remerciaient leur Dieu de s’être sorti de cet enfer qui la nommaient ainsi, et on comprend pourquoi. Immense, le plus grand parc des Etats-Unis est aussi le lieu des records de température et de sécheresse.
Nous commençons par traverser les montagnes de la Sierra Nevada, et la forêt de Toiyabe. Au plus haut de la route, nous atteignons 3000m d’altitude, et trouvons des … névés ! En tong, nous nous arrêtons pour jouer avec la neige quelques instants. C’est assez étrange comme impression, car la température est douce, et nous sommes quand même en Juillet dans l’Ouest américain !
Des marmottes jouent à cache-cache avec nous au bord de la route.

Nous poursuivons notre route. Quelques dizaines de kilomètres plus loin, dans une autre vallée désertique, nous traversons un nuage de grillons ! Des centaines d’insectes viennent percuter et s’écraser contre le pare-brise !

Puis, nous arrivons dans Death Valley. Tout de suite, la température grimpe. On organise dans la voiture, un concours de pronostics sur le maximum à venir : les paris vont de 107°F à 118°F, soit 42°C à 48°C.
170712-DeathValley-USA (45) (Copier)
Le résultat final, à Furnace Creek le bien nommé : 120°F, soit 49°C !! Et c’est Maëlysse qui gagne 😊.

On se croit alors, à l’extérieur de la voiture, le nez collé à l’arrière d’un appareil de climatisation, du côté où l’air chaud est évacué, ou bien la tête dans une étuve …
Autre record, nous passons sous le niveau de la mer, pour atteindre -63m. Sacré dénivelé au total dans la journée : plus de 5000m !
Les paysages les plus beaux sont ceux des dunes de sables, en vagues. On se croirait dans les déserts du Maghreb algérien ou tunisien.

170712-DeathValley-USA (65) (Copier)
Juste avant la sortie, au point Zabriskie, des phénomènes géologiques ont plissé des draps multicolores sur 360°C. Magnifique.

170712-DeathValley-USA (68) (Copier)
Nous sortons du parc excités et émerveillés, surtout les adultes. Les enfants sont plus amorphes …
En fin d’après-midi, après une longue route, nous arrivons enfin à Las Vegas.

Là encore, nous sommes tous les 7 les yeux écarquillés, le long de Las Vegas Boulevard, à regarder les hôtels déjà illuminés, le monde, les reproductions de la Tour Eiffel, Statue de la Liberté, Pyramide égyptienne, Palais des Doges, etc … jusqu’à notre hôtel, le Circus Circus.

Bien fatigués, nous prenons nos quartiers directement, et donnons rendez-vous à la Las Vegas pour le lendemain matin.

Nous organisons la journée en fonction de la chaleur, et des envies de chacun : le matin sera consacré à parcourir à pied Las Vegas Boulevard, et tous ses hôtels, avant que la chaleur n’atteigne son maximum, puis l’après-midi, au frais dans notre hôtel, à assister aux représentations de cirque, et à jouer dans le parc d’attraction … de l’hôtel également !

C’est malgré tout sous 35°C que nous nous promenons sur les trottoirs du Strip pour nous amuser des extravagances de la ville. C’est un parc d’attraction à l’échelle d’une ville, un DisneyLand gigantesque.

Des fontaines immenses, des cascades, des jets d’eau féériques. Des répliques des monuments mondiaux les plus célèbres : Venise et son palais des doges, le Rialto, un canal avec des gondoles, le Bellagio, Paris et la Tour Eiffel, un bâtiment haussmannien, New-York et la statue de la Liberté, l’Empire State building, le Casino Royale, le Caesar Palace et le Colysée !

C’est le paradis des panneaux publicitaires, gigantesques, avec des effets 3D, des couleurs incroyables !

Et dans chacun des hôtels, des milliers de chambres, des casinos immenses, des machines et des tables de jeux dans tous les coins et de toutes les couleurs, des restaurants partout !
Le royaume de la démesure !

170713-LasVegas-USA (43) (Copier)Comme nous avons un grand magicien parmi nous, et que Las Vegas les adore, nous nous arrêtons dans quelques magasins spécialisés. Bruno nous amuse par ses tours, et fascine Jonas qui demande sans cesse à apprendre. Il ne se sépare plus de ses cartes à jouer, et répète inlassablement les exercices que Bruno lui montre.

En début d’après-midi, nous rentrons à l’hôtel pour assister à quelques programmes de cirque, puis, c’est le moment tant attendu par les enfants, celui du parc d’attraction de l’hôtel, digne des plus grandes foires annuelles que nous pouvons connaitre chez nous. On ne vous parle pas de la foire estivale de St-Gilles-Croix-de-Vie, ou de Gruissan, mais plutôt de la fête des Loges ou de la fête à Neu-Neu … (sans aucun snobisme francilien bien entendu 😊 !)

On y passe 3heures, et ce ne sont pas seulement les enfants qui s’éclatent 😊 !

Bon c’est vrai, Alex garde plus souvent les sacs de chacun. Elle n’est pas fan des manèges à sensation, et a passé l’âge du train de la mine 😊.
Pendant le dîner, nous fêtons les 10 ans de Maelysse. Sympa, un anniversaire à Las Vegas !
C’est elle qui a choisi le type de restaurant, et elle a donc droit à 10 bougies … sur un gros hamburger !

Le soir, nous ressortons, en voiture cette fois, pour refaire le boulevard des hôtels, avec les illuminations de nuit, jusqu’à l’hôtel Louxor, et son sphinx, de l’autre côté de la ville.
C’est magique comme une grande ville éclairée la nuit.

Les enfants n’atteignent pas la moitié du boulevard, et s’endorment à l’arrière.
Quelle journée incroyable ! C’est vraiment à voir et à faire une fois dans sa vie, mais 1 jour et demi sont suffisants.

Après Las Vegas l’extravagante, nous partons pour Ash Fork, village de l’Arizona,
Avant de prendre la voiture, nous profitons de la piscine et des jeux d’eaux de l’hôtel toute la matinée. Il fait tellement chaud, qu’on se brûle carrément les plantes des pieds sur l’escalier en béton qui mène aux toboggans aquatiques !
Elouan a même des petites cloques ! Pour le coup, organisation nulle de l’hôtel et des animateurs. A part ça, super.

170714-LasVegas-USA (2) (Copier)Nous partons ensuite pour Ash Fork, en Arizona, dans un motel un peu miteux. Mais nous sommes ici surtout pour visiter le Grand Canyon !
Il fait très chaud, finalement pas très loin des températures de la Vallée de la mort !
Petite pause dans les chambres, à jouer au Barbu. Lessive pour les autres. Puis partie de dauphins / dauphines dehors quand il fait un peu plus frais grâce à une petite pluie d’orage.

Le lendemain matin, nous partons tôt pour le Grand Canyon National Park, et sa rive sud.

Nous parcourons à pied la falaise d’est en ouest jusqu’à Hermit Rests. 8km de paysages grandioses et magnifiques, agrémentés par la vue de quelques cerfs et biches immenses et majestueux, à quelques mètres de nous. Pas farouches, habitués à la présence humaine, broutant les feuilles des arbres tranquillement. Nous sommes également amusés par les poussettes à chien … Si, si, ici, ça existe …

Les falaises en face de nous, les pics sculptés par les océans présents il y a quelques millions d’années, et le canyon formé par la rivière Colorado qui coule tout au fond, la roche rouge et blanche, stratifiée par les différentes époques que la région a connues depuis 2000 millions d’années.

170715-GrandCanyon-USA (46) (Copier)
Pays des indiens Navajos, nous assistons à un spectacle de danse et musique. Un rêve d’enfant pour Alain, bercé par les westerns et les histoires de cow-boy et d’indiens !

Bien entendu, en ce week-end de Juillet, il y a beaucoup de voitures et de gens. Mais le site est tellement immense qu’on n’a presque jamais une impression de foule.

Tout le monde est ravi de la journée. Bruno a un peu le vertige quand les points de vue sont à pic, mais il apprécie comme tout le monde.

Le spectacle est fascinant, y compris pour les enfants. Il est honoré en fin de journée du titre de parc préféré par les enfants.
170715-GrandCanyon-USA (83) (Copier)
Le soir, nous dînons d’un excellent hamburger fait-maison au Lulla Bee, proche de l’hôtel.
170715-GrandCanyon-USA (89) (Copier)Avant de poursuivre notre périple dans les grands parcs …

Publicités

4 réflexions sur “Les 3+4 dans les Parcs de l’Ouest Américain …

  1. C’est la démesure dans tous les sens, pas seulement à Las Vegas ! Les parcs, les températures, les dénivelés… bon je crois que j’aurais eu le vertige ! Sinon vous ne racontez un élément essentiel : vous avez joué à las Vegas ? Vous avez gagné ?
    Bises et à très vite…

    Aimé par 1 personne

  2. Romain est dégoûté. Il a répété plusieurs fois : « ce que j’aimerais être avec Jonas et Maëlysse. Je donnerais n’importe quoi pour être avec eux là-bas »…
    C’est absolument génial cette aventure !
    On a vraiment hâte de vous voir et d’organiser une (plusieurs ?) soirée(s) photos, même si on a suivi tout du long pendant un an.
    Gros bisous les amis.

    Aimé par 1 personne

N'hésitez à partager vos impressions. Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s