Les 3+4 dans les Parcs de l’Ouest Américain … 2/2

USA – 16 au 29 Juillet 2017               Galerie Photos
170719-Bryce-USA (57) (Copier)
Coucou, c’est encore nous …
Et oui, nous sommes rentrés depuis quelques semaines déjà.
Et oui, comme certains nous l’ont gentiment fait remarquer, il manquait un article pour boucler ce tour du monde …
Le voici enfin.
De Zion à Yellowstone, nous avons traversé les routes de l’Utah, du Wyoming et de l’Idaho, dans l’Amérique des pionniers, des indiens et la nature grandiose, colorée et sauvage. Bonne fin de voyage !

En route vers Saint-Georges, dans l’Utah. Prochain site de visite : Zion National Park.
On arrive tard dans l’après-midi, et on se prend une heure de décalage horaire supplémentaire. Alors nous restons à l’hôtel pour profiter de la piscine couverte et du spa, surtout que nous sommes les seuls.
Tout le monde s’éclate dans l’eau, à nager et jouer pendant 3 heures. Mais le chlore en excès finit par attaquer les yeux, et Elouan finit en larme …

 

Après un resto mexicain, tout le monde au lit.

C’est la journée d’anniversaire d’Alex. Au programme : balades dans le parc Zion, et steak-house en soirée !
On commence par la partie nord du parc, et les Kolab Canyons.

 

Nous marchons sur les hauts plateaux, plus fournis en végétation que le désert de broussaille. A travers les pins et les chênes, le chemin longe la Taylor Creek, au débit très estival. Au bout des 4 kms en rouge et vert, on arrive au bout d’un canyon aboutissant sur l’alcôve de la double arche.

 

On retourne par le même chemin. Au détour d’un virage, une couleuvre (Whiptale) se dresse devant nous, et attend que nous passions pour poursuivre sa traversée.

 

Tout le long de la ballade, écureuils gris et tamias rayés (chipmunks) nous accompagnent. Mais, autant les écureuils sont curieux et peu farouches, autant les tamias sont vifs et fuyants.

 

Pique-nique au bord du ruisseau. Il fait bien chaud, alors tout le monde finit bien mouillé après 1 petite heure de jeu à s’arroser et attraper des têtards.

 

On reprend la voiture pour quelques kilomètres, avant de reprendre une petite marche pour atteindre un pic, point de vue sur les terrasses et les montagnes de la Vallée des pins, immense et superbe.

 

 

Au retour à l’hôtel, on profite encore une fois de la piscine et du spa pour récupérer.
Le soir, repas anniversaire. Au menu, pavés de Black Angus, cheese cakes et fondue au chocolat. Une belle soirée !

 

La prochaine étape n’est pas très éloignée de Zion, alors nous profitons d’une 2ème journée dans le parc pour se promener dans la partie sud et son canyon.
On pose la voiture, salués sur le parking par une biche, et on prend une navette.

 

On s’arrête au milieu du parc pour une petite marche à l’ombre des chênes et des sapins, de Zion Lodge à Grotto. Il fait bien chaud quand même. On pique-nique sous un sapin.

 

On reprend une navette pour atteindre le bout du canyon, au temple de Sinawava. C’est parti pour une nouvelle marche de 2h30 et 4,5km, dont 1km les pieds dans la rivière, parfois jusqu’aux cuisses.
Avec la chaleur régnante, c’est bien agréable, et amusant.

 

On remonte la rivière jusqu’au début des Narrows, randonnée nécessitant d’être équipé pour canyoning, et interdite ce jour pour cause de risque de montée brusque des eaux.

 

C’était très sympa, a bien amusé les enfants, et nous a rappelé quelques aventures asiatiques précédentes.

 

Il est temps de quitter le parc pour rejoindre notre prochaine destination, Pantguich, Utah.
On loge tous les 7 dans une chambre familiale. Les enfants sont trop contents !
De plus, petite partie de golf devant l’hotel !

 

Il pleut toute la nuit, jusqu’au petit matin. On aura moins chaud dans Bryce Park ! Par contre, il faut que le ciel se dégage pour la vue et les photos !
La route vers le parc traverse le site de Red Canyon, rouge et sculpté. Magnifique entrée en matière pour la journée.

 

Arrivés dans Bryce, on se décide pour traverser l’amphithéâtre entièrement, depuis Sunrise Point jusqu’à Bryce Canyon, par Queen’s Garden et Peekaboo Loop trails.

 

Les « Waouh » et les clics des appareils photos fusent après chaque virage, car chaque nouveau point de vue est magnifique. Les couleurs, les sculptures du climat et du temps qui passe se donnent en spectacle à nos yeux émerveillés et, tout du long, écarquillés.

 

 

 

Par contre, ça se mérite : 7km et 600m de dénivelés sous la chaleur. Mais, encore une fois, les enfants sont les rois de la randonnée.

 

 

 

A 13h, arrivés tout en haut, de l’autre côté de l’amphithéâtre, c’est l’heure du pique-nique bien mérité, à l’ombre d’un sapin. S’ensuit la construction d’une cabane en bois pour les écureuils, et les tamias. On en voit par dizaines. Plus quelques biches et cerfs.

 

 

 

170719-Bryce-USA (197) (Copier)
Soirée cartes « Président », avec les 3 enfants. La fête !

Grace aux conseils de François, notre guide expert de l’Utah, nous partons pour Arches Park en passant par la très « Scenic Byway 12 ».
Arrêt à Cannonville, Kodachrome Basin Park, et Sand Pipes, ou l’on en profite pour redresser Chimeny Rock qui penchait un peu.

 

 

Arrêt à Escalante, Head of the rock, Grand Staircase Escalante.

 

 

On traverse la forêt de Dixie, sapins et bouleaux aux feuilles argentées.

 

Au Capitole Reef National Park, on observe des pétroglyphes indiens.

 

Encore une journée de transfert dans laquelle nous n’avions pas trop d’attente, et qui se révèle une nouvelle fois un petit bijou.
Merci François pour le tuyau !
170720-ScenicByway12-USA (57) (Copier)
Arrivés à GreenRiver, les enfants ont besoin de bouger. On passe 1h dans une aire de jeux et un terrain de basket.
Diner dans un resto typique de bons hamburgers maison.
170720-ScenicByway12-USA (71) (Copier)
Journée à Arches Park. On commence par Park Avenue, et ses buildings (avec beaucoup d’imagination …)

 

 

 

Ca tape fort sous le soleil ! Mais pas d’arches pour l’instant. Il faut reprendre la voiture pour enfin en apercevoir :
Pierre en équilibre, parade des éléphants, majestueux, et enfin, la double arche, l’arche de Turret, et les fenêtres Nord/Sud. Superbes et gigantesques !
170721-Arches-USA (43) (Copier)

 

 

 

Pique-nique à l’ombre, recherchée, des pins et des falaises de l’amphithéâtre des jardins du paradis. On s’amuse à reconnaitre visages et animaux dans tous les rochers.
On passe devant des dunes de sable pétrifiées.
Les enfants jouent à escalader, jeter des cailloux dans les flaques d’eau et monter aux arbres. Trop bien !

 

 

Par contre, globalement, nous sommes moins impressionnés par Arches que par les autres parcs.

Il est temps de traverser l’Utah vers le nord pour rejoindre les derniers parcs dans les Rocheuses. Mais avant, nous faisons une halte à Salt Lake City pour visiter la cité mormone, et surtout rencontrer François, ami d’Alain, qui travaille sur les 2 continents, en France et USA.
Nous faisons un crochet par Park City, dans les magasins d’usine de la station de ski, à quelques kms de SLC. Il faut rééquiper les enfants pour la rentrée … Surtout Jonas, qui a grandi de plus de 5cm depuis les derniers achats en France il y a 1 an.
En fin d’après-midi, nous rejoignons François, et faisons un tour de la ville : Capitole, Tabernacle, les 2 malls de la ville.

 

 

Autour des églises mormones, beaucoup de famille en robes et costumes-cravates noirs. C’est l’heure de la grand-messe du samedi soir.

 

On dîne brésilien de bonnes viandes grillées à la broche, à volonté. C’est Elouan, dont le repas est gratuit car il a moins de 7 ans, qui en mange le plus, tel un ogre affamé !

La journée suivante se passe encore dans la voiture à traverser le Wyoming, l’état le moins peuplé des Etats-Unis, jusqu’à l’entrée du Parc Yellowstone.

 

Pause à Jackson, le village cow-boy. On adore les bâtiments et les trottoirs en bois, on retrouve les images des westerns. On cherche des portes saloons, mais impossible d’en trouver.

 

On cherche également des places pour un rodéo, mais les dates ne nous conviennent pas. Dommage !

 

Sur les plaines immenses, à l’entrée du parc, on tombe sur la seule horde sauvage existant aux Etats-Unis de bisons, à quelques centaines de mètres de la route. Ils sont entre 2000 et 3000 têtes sur l’ensemble du parc. C’est magnifique et tellement impressionnant. Dire qu’il en existait des dizaines de millions à travers les territoires indiens, et qu’ils ont tous été exterminés ! Ceux-ci en sont les seuls survivants.

 

Plus loin en voiture, on trouve les cabanes en bois, dans un camping, où nous allons passer quelques jours. Cool, les enfants adorent. Dès le premier soir, parties de Loup-garou dehors, mais les moustiques finissent par nous obliger à rentrer à l’abri.

C’est parti pour 3 jours dans le parc de Yellowstone. Grand comme la Corse, c’est un gigantesque volcan, dont le cratère s’est refermé il y a très longtemps, mais dont l’intérieur continue de bouillir à quelques petits kilomètres seulement sous nos pieds. Partout, donc, des geysers, des marmites bouillonnantes, des mares acides font le spectacle, entourées d’une végétation tantôt riche, tantôt lunaire. C’est aussi un paradis pour la faune sauvage, qui, en paix avec les humains, n’hésite pas à se montrer souvent aux bords des chemins de forêt, au milieu des prairies, voir au milieu des routes.
Alain, qui est déjà venu en 2015, trépigne d’impatience de partager toutes ces merveilles avec tout le monde.

 

Premier arrêt : West Thumb Geyser basin : petits geysers face au lac Yellowstone.

 

Une mise en bouche superbe dans un cadre bucolique et plein de charme, des bassins aux couleurs surprenantes de cocktails au curaçao, sous un beau soleil.

 

170724-Yellowstone-USA (43) (Copier)
On monte jusqu’à Old Faithfull, le plus grand geyser, et surtout le plus prédictible. Il jaillit toutes les 90 minutes sur une hauteur comprise entre 30 et plus de 60m. Mais ce n’est pas le seul sur le site.

 

Entre 2 jets, nous parcourons la zone parsemée d’autres geysers, de marmites bouillantes, de châteaux de calcaires, et de mares de couleurs.

 

 

On se fait mouiller par l’eau chaude, amusant.

 

Pique-nique dans les bois, avant de poursuivre sur Gibbon falls, et artist’s paint pot. Comme son nom l’indique, des mares de boues bouillonnantes aux multiples couleurs.

 

On poursuit la petite boucle par Norris Geyser Basin, et son paysage lunaire, renforcé par le ciel qui s’assombrit rapidement. Aïe ! Un gros orage ne tarde pas, avec ses grosses gouttes de pluie.
170724-Yellowstone-USA (133) (Copier)
Nous ne pourrons pas voir le clou du spectacle, le Midway Basin. Nous reviendrons demain à la première heure !

Malheureusement, nous nous réveillons sous un ciel toujours gris, et humide. Au programme de la journée, Midway Basin en priorité et le nord du parc.

 

Dès la première demi-heure, nous rencontrons un gros bison sur le bord de la route qui broute tranquillement. La force tranquille …
Sur le parking de Midway, il y a déjà beaucoup de monde. D’énormes panaches de fumées s’échappent des bassins, à cause de l’écart de température trop grand entre l’air ambiant et les liquides chauds. Ces fumées empêchent carrément de voir les bassins et leurs couleurs, et ainsi de pouvoir l’apprécier à sa juste valeur.

 

Alain est complètement désolé de ne pas pouvoir partager son enthousiasme.
Mais pour le plaisir des yeux, voici quelques photos de 2015. Incomparable !

 

 

On reprend la voiture. On tombe sur un nouveau bison qui remonte la route. Tout le monde s’arrête pour laisser passer le seigneur majestueux de ces lieux.

 

Mammoth Hot Springs terraces. Site varié où l’on saute d’une planète calcinée, en noir et blanc, à la Turquie et ses terrasses colorées à débordement de Pamukkale (souvenir de Alex avec Peggy).

 

 

 

Pique-nique et construction de cabane en bois.

 

On termine la journée par Yellowstone fort et ses baraquements des soldats /rangers datant de 1914.
Les enfants jouent dans l’herbe et un petit parc. Il faut bien se défouler avec toutes ces heures de voiture.
Dans le village, une douzaine de cervidés paissent tranquilles au milieu des maisons et hôtels.
Il est temps de redescendre vers nos cabanes. Le long de la route, on observe encore bisons et cervidés.

 

Après dîner, on allume un petit feu pour le dessert : chamallows grillés sur le feu devant les cabanes. Les joies du camping !

 

Pour ce dernier jour dans le parc, nous voulons randonner un peu. Nous choisissons de longer le canyon de la Yellowstone river. Sur la route matinale, on observe comme hier des bisons dans les prairies Hayden, une biche et son faon. Ça ne nous fait presque plus rien maintenant 😊. C’est aux cris d’émerveillements devant les animaux qu’on reconnait les « primo-visiteurs » 😊 !
On part de Chittenden bridge par le Wapitilake Trailhead, et on traverse des forêts de conifères, des prairies fleuries, des clairières soufrées, trouées de marmites boueuses et bulleuses, et de fumerolles.

 

 

On longe des lacs miroirs aux eaux claires parsemées de nénuphars jaunes (Clear lake et Lily Pad lake).

 

Nous arrivons au bord du canyon, très coloré par ses roches et la rivière argentée tout en bas.

 

Les vues sont superbes. Pique-nique dans la forêt. Construction de cabane, les enfants deviennent experts !

 

170726-Yellowstone-USA (44) (Copier)A Artist points, le chemin longeant la falaise est fermé pour travaux. Argh ! Obligés de longer la route sur 1,5km, puis on reprend les prairies.
Mis à part ce dernier point, la ballade est vraiment magnifique, avec plein de paysages différents, alpins, lunaires, corrodés, à pic, colorés, fumant, bullant, ils résument bien l’ensemble du parc.
Avant de rejoindre nos cabanes, on s’arrête au bord du lac Yellowstone pour goûter. On reste un petit moment à faire des ricochets et regarder les pêcheurs à la mouche taquiner la truite.

 

Le lendemain, avant de redescendre sur Salt Lake City, nous nous arrêtons dans le parc de Grand Teton pour une ballade en forêt alpine le long de 2 lacs (Heron Pond et Swan Lake).

 

 

On se fait attaquer par les moustiques, mais on aperçoit un héron, et une biche. Et la promenade est encore belle et tranquille.
Sur le chemin, arrêt obligatoire à Jackson Hole pour l’achat de 3 ceintures en cuir et étoiles de sheriff ! Les enfants ne sont pas peu fiers !
170727-GrandTeton-USA (26) (Copier)
Le lendemain matin, Alain emmène Delphine, Bruno, Maëlysse et Elouan à l’aéroport.
Merci les amis pour nous avoir accompagné dans notre aventure ! Ce fut un immense plaisir.
En attendant notre avion pour le lendemain, on visite le This is the place Heritage Park, une reconstitution de village pionnier du 19ème siècle. Sympa, on a même rencontré la famille Ingalls !

 

 

Une journée presque tranquille … On tombe en panne d’essence, et Alain oublie son sac dans la voiture de location quand il la rend à l’aéroport … Mais tout se finit bien 😊.

Notre 333ème jour de voyage se passe dans les avions, les trains, et le centre de Chicago, en attendant la correspondance.
Cette fois encore, comme dans les films : de gangsters et de Batman : les grands immeubles en briques du début du 20ème s, et la tour de Gotham City !

 

 

Sympathique courte balade inattendue !

C’est encore une fois les yeux remplis de nouveautés que nous reprenons un dernier avion pour boucler notre Tour du monde en 333 jours !

Merci à tous de nous avoir suivi tout au long de cette année merveilleuse. Vous pourrez bientôt éteindre vos ordinateurs 😊, après le dernier article de bilan à venir !

Publicités

3 réflexions sur “Les 3+4 dans les Parcs de l’Ouest Américain … 2/2

  1. On finit en beauté, les mirettes rassasiées 😉
    Bravo pour la régularité des articles, sur les 333 jours !
    J’attends avec impatience l’article de bilan/atterrissage, et j’espère que la rentrée a été douce pour Jonas (qui doit quand même être super content de retrouver des copains).

    Aimé par 1 personne

N'hésitez à partager vos impressions. Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s