Les 3 à Cusco, la cité Inca …

Pérou – 11 au 27 Juin 2017               Galerie Photos (Cliquer ici)
170612-Cusco-Perou (107) (Copier)
Tu sais que tu es à Cusco quand tu as très froid à l’ombre et très chaud au soleil, quand tu te fais dépasser par une mamie et son baluchon coloré dans les rues escarpées, quand on te demande tous les 2 mètres si tu as visité le Machu Picchu, ou si tu veux un massage, et quand tu croises un bébé lama à tous les coins de rue.
Mais heureusement, ce n’est pas que ça, et on a adoré ce tout ça dans le « nombril du monde » Inca !
==============================================
Nous arrivons après une énième nuit de bus, à 7 heures du matin, dans la belle ville de Cusco.
C’est décidé, cette nuit dans un bus sera la dernière, si possible. Même si nous avons réservé ce voyage sur une bonne compagnie (Cromotex), nous avons toujours du mal à dormir, à part Jonas bien entendu.
Nous avons loué un appartement dans le quartier de San Blas, sur les hauteurs de la ville. C’est un petit quartier mignon et tranquille, et proche du centre historique. Susana nous y attend dès 7h du matin. Après un bon petit-déjeuner, on allume la télé pour regarder la finale de Roland-Garros, bien installés sur un bon canapé, le chauffage allumé entre nous. Le pied, comme à la maison !
La victoire de Rafa est rapide, dommage pour Stan et pour nous. Mais Bravo à lui !

Nous sortons nous promener dans le quartier San Blas, puis dans le centre.

Nous tombons sur une procession très animée, et colorée, en musique.

On découvrira plus tard que nous sommes arrivés le premier jour des fêtes du Corpus Christi. C’est la Fête-Dieu, célébrée ici pendant 2 semaines. Elle se termine par la fête Inca du soleil et du solstice d’hiver, l’Inti Raymi.
Nous restons un petit moment sur la place des armes, la place principale de la ville, à observer les bâtiments, le monde et les préparatifs des fêtes qui commenceront vraiment le lendemain.

Nos premières impressions sur la ville sont mitigées. Capitale de l’empire Inca, et centre stratégique de la conquête espagnole, elle contient énormément de sites à visiter, riches en histoire.
Mais il y a énormément de touristes, et, en ce dimanche, très peu de locaux dans le centre. On ne peut pas faire un pas sans être sollicités. Il faut attendre un peu au fil de la semaine prochaine pour savoir si c’est une vraie ville ou un parc d’attraction.

Afin de mieux connaitre la ville et son histoire, nous participons à un tour de ville guidé avec Elvis, de la société Foot Cusco.

On assiste aux premiers défilés des écoles sur la place des armes, hauts en couleurs, musiques et danses.

Puis, on organise les 2 semaines à venir.
On se décide pour rester plutôt à Cusco, au lieu de faire encore du bus et du bus jusqu’à Lima. Tant pis pour les montagnes d’Ayacucho, comme prévu. On réserve un vol pour Lima, et un autre appartement pour la semaine prochaine.
On achète également nos billets pour le site du Machu Picchu ! Belle émotion pour Alain, qui rêve de ce lieu depuis si longtemps, sans imaginer que cela puisse un jour se concrétiser.
Enfin, on réserve un trek, pour découvrir à plus de 5000m les montagnes arc-en-ciel.

Les défilés se poursuivent tous les jours. C’est un vrai plaisir pour les yeux et l’esprit. Contrairement aux impressions de Dimanche, Cusco est bien une vraie ville, et non pas un parc à touristes. Les locaux sont bien présents et largement majoritaires. La fête est pour eux et par eux.

Les danses et les costumes représentent leurs coutumes, leurs croyances, le cycle des saisons, leurs études, métiers, paroisses, corporations, associations, villages, etc … On aperçoit également des chars, certains bien effrayants.

Les derniers jours, la fête s’installe partout dans la ville, sur toutes les places, les avenues. Les marchands ambulants s’installent sur tous les trottoirs. Des places sont dédiées à des plats typiques de la ville, comme le chiruichu, composé d’un cuy grillé (cochon d’inde), de dinde, de boudin, de viande de porc séchée, de grains de maïs grillés, de gâteau de farine de maïs, de caviar de truite, d’algues marines, de fromage, d’un piment, et d’une sauce à base de viscères des cochons d’inde. Un régal … pour les yeux !

170622-Cusco-Perou (3) (Copier)
Vraiment, l’idée de partager leur allégresse et leur communion nous plaisait énormément, mais nous n’avons pas pu aller au-delà du regard … des cochons d’inde et du reste.
Honte à nous qui avons déjeuné ce jour-là dans une boulangerie française … 😊.

Enfin, les 2 semaines de festivités se terminent le 24 Juin par l’Inti Raymi, la fête du Soleil, sur le site de Sacsayhuaman, sur les hauteurs de la ville.
Plusieurs dizaines de milliers de personnes se rassemblent dans la forteresse du site archéologique inca, et attendent l’arrivée de la procession débutée sur la place San Domingo, face à l’ancien temple du Soleil.

Des habitants des 4 régions incas portent l’Inca, Pachacutec, sur son trône jusqu’à l’esplanade de la forteresse. Durant 2 heures, ont lieu danses, musiques, invocations au dieu Soleil, et pour finir, le sacrifice d’un lama. Dans le public, on ressent fortement l’intérêt et l’enthousiasme des habitants de la région pour lesquels ce jour est une résonance de leur culture.

Pour nous, c’est un régal d’assister à leurs côtés à cette effervescence, et à les observer dans leurs façons de s’amuser, de pique-niquer, de cuisiner, etc …

Mais Cusco n’est pas qu’une fête; quoi que, comme dirait quelqu’un qu’on connait bien … 😉
On y trouve des musées, et de superbes monuments coloniaux bâtis sur les vestiges de nobles palais incas à l’architecture remarquable.
Histoire d’avoir le maximum d’informations sur le Machu Picchu, nous avons donc visité le musée éponyme,. Super intéressant, et très beau. Merci beaucoup, Mr. Hiram Bingham, d’avoir fait connaitre cette merveille !

Nous visitons la Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Cusco, formée de 3 bâtiments : le temple de la famille sacrée, la cathédrale proprement dite, et l’église du Triomphe.

Le tout est très impressionnant, par son gigantisme, et par les contenus si riches en histoire du continent. Bâtie sur les contreforts du palais de l’empereur inca Viracocha, détruit pour l’occasion, on y trouve la première croix apportée sur le continent par les missionnaires espagnols et Pisaro, le chef des conquistadors, des statues de Marie et Jésus de toutes les couleurs et qui protègent de tout, partout de l’or et de l’argent purs des mines du pays, et un mélange de foi chrétienne et indigène organisé par les espagnols pour réussir au mieux l’évangélisation des peuples conquis.
C’est assurément une des plus grandioses cathédrales du monde que nous ayons pu visiter.

On se promène également dans le Couvent San-Domingo, construit sur le Coricancha, le Temple du Soleil.

C’est aussi la base de départ pour le trek des montagnes arc-en-ciel, dont le point culminant se situe à plus de 5000 m d’altitude. Toutes les images que nous avions pu voir nous donnaient envie d’aller jeter un coup d’oeil par nous-même, et l’idée de planter nos chouettes à cette altitude plaisait beaucoup à Alain.
On s’est donc levé un matin à 3h pour prendre un mini-bus qui nous a amené, après 3 heures de route, au point de départ d’un trek de 10 km sur 1200m de dénivelé. Ajouté à l’altitude, ce ne fut pas qu’une partie de plaisir … et bon nombre de nos co-marcheurs ont fini à dos de mule.

Il faut dire que les habitants du coin, tels des vautours survolant un troupeau de brebis, ont le chic pour repérer ceux qui paraissent les plus faibles, ou donnent le moindre signe de fatigue, pour leur répéter inlassablement dans l’oreille : « une mule pour finir la montée qui va devenir de plus en plus difficile ? Pas cher ! ». Ca énerve un peu aussi …

Pour finir avec les points déplaisants, nous étions sans mentir plusieurs centaines à monter en même temps … Au départ et à l’arrivée, on se croit à un péage de l’A6 un 15 août.
Mis à part ces 2 points, ça vaut vraiment le coup. Les paysages sont magnifiques sur la montagne aux 7 couleurs, la plaine parcourue et les glaciers en fond. La vue sur le mont Ausangate tout enneigé donne envie de plonger dedans.

170614-RainbowMountain-Perou (60) (Copier)
Malgré l’altitude et les pentes raides, tous les 3 nous en sortons plutôt bien, et arrivons parmi les premiers, sans faire la course, ni mule 😊.

170614-RainbowMountain-Perou (63) (Copier)

Pour faire plaisir à Jonas qui sature un peu des visites de villes, de musées et de bâtiments, Alain l’amène à une sortie rafting sur la rivière Urubamba. On commence par 2 traversées de la rivière en tyrolienne.

Pendant ce temps, Alex en profite pour une journée seule. Séance coiffeur, puis, après un déjeuner sandwich au soleil, musée des arts pré-colombiens, et couvent de la Merced.
2 visites magnifiques, l’une par les articles proposés, de grande facture, l’autre par le cloître très travaillé.
Notre première journée séparés depuis 10 mois !


Nous avons passé une dizaine de jours dans cette ville magnifique, et pendant une période festive et sacrée pour les habitants de la région. Nous avons pu vivre de l’intérieur, comme à Phnom Pen pour la fête des eaux, des évènements propres à la culture locale, festifs, et colorés. On a adoré.
Nous avons appris à connaître un peu mieux une civilisation Inca parmi les plus importantes et les plus surprenantes du continent, voire du monde.
On a aussi apprécié de retrouver le confort de 2 appartements, et un peu plus de chaleur que ces dernières semaines. Nous avons utilisé les doudounes seulement pendant la journée à 5000m, n’étions pas obligés de nous glisser sous les couvertures pendant les soirées dans l’appartement et ne dormions que sous 3 couvertures !
_Coupdecoeur

Publicités

5 réflexions sur “Les 3 à Cusco, la cité Inca …

  1. J’ai adoré cette ville et c’est avec plaisir que je la redécouvre avec vous.
    Quelle chance vous avez eu d’être là bas au moment de leur fête.
    Leurs habits sont déjà haut en couleurs en temps normal,là c’est une explosion de couleurs un vrai régal pour les photos et pour nos yeux.
    C’est chouette vos chouettes! Sympa la rando, là aussi c’est une explosion de couleurs !
    Bisous les trois

    Aimé par 1 personne

N'hésitez à partager vos impressions. Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s