Les 3 à Hue …

04 novembre 2016                    Galerie Photos

Nous arrivons à 8h30 du matin à notre hôtel dans le centre-ville de Hué, ancienne capitale impériale du Viêt Nam (1802-1945). À l’époque de l’Indochine française, Hué est la capitale du Protectorat d’Annam, une des cinq subdivisions du territoire. La monarchie est maintenue, mais passe sous tutelle. Les Français encouragent alors le développement architectural de la ville, gardant à Hué son statut de ville impériale jusqu’en 1945, date de l’abdication de l’empereur Bảo Đại.

Après un bon petit déjeuner, nous faisons réparer l’appareil photo dans un magasin d’appareils photos trouvé pas loin de l’hôtel. Ouf, une bonne chose de faite !
Sous une forte pluie, nous partons visiter la célèbre citadelle impériale, emblème de cette région, en longeant la rivière des Parfums. La voie est parsemée de pins, de chênes et de frangipaniers.

La citadelle est accessible par dix portes fortifiées, chacune munie d’un pont. À l’intérieur, se trouvent les deux ensembles de la Cité jaune impériale et de la Cité pourpre interdite. La ville a énormément souffert de l’attaque américaine de 1968. Il y eu des milliers de victimes civiles, et le site a perdu de nombreux bâtiments. C’est essentiellement la Cité pourpre interdite, c’est-à-dire les bâtiments où vivaient l’empereur et sa famille, qui a été anéantie.

On y trouve notamment le palais de l’Harmonie suprême, avec la très belle salle du trône aux quatre-vingts colonnes laquées de pourpre et jaune et un toit de briques vernissées jaunes.

Nous finissons rapidement notre visite par un joli parc et partons déjeuner car Jonas a très faim….

A la sortie, nous enrichissons notre collection de mariés.161104-50-copier

Nous sommes un peu déçus par le site, sans doute parce que nous avons déjà visité en Chine et au Japon des cités impériales plus impressionnantes !


Nous testons des spécialités culinaires de la ville : les Banh Xeo, petites crèpes de riz farcies de crevettes et herbes, et les Nem Lui, porc grillé sur une tige de citronnelle que l’on roule dans une feuille de riz avec des herbes et des légumes.
 C’est délicieux et cela nous change des nouilles ou du riz.
Balade dans des petites rues ombragées de la ville le long de la rivière.

Retour à 15h30 à l’hôtel après une bonne douzaine de kilomètres dans les jambes : « on est cuits ! ». Dîner près de l’hôtel.

05 Novembre 2016

Nous n’avons pas programmé de rester trop longtemps à Hue, car la prochaine étape, Hoi An, nous semble plus intéressante, et la fin du visa approche. Il ne nous reste donc plus qu’une ½ journée sur place. Nous avons donc décidé hier après-midi de prendre un tour organisé pour faire les points incontournables, en dehors de la Cité, des tombeaux d’empereurs. Ils sont éloignés les uns des autres, et surtout de la ville, et puis, peut-être tomberons-nous sur une famille avec des enfants ?
Contrairement au Laos, l’année dernière, nous en avons croisé très peu sur notre route jusqu’à présent, et Jonas n’a pas pu copiner. Il nous rassure en nous affirmant que cela ne lui manque pas, mais nous pensons que si l’occasion se présentait, cela serait une bonne chose.
Le bus nous prend à 7h45 pour faire le tour de la ville et des hôtels afin de ramasser tout le groupe. Cela prend une bonne heure. Enfin, nous partons vers l’extérieur de la cité.
Sur la route, un attroupement à la hauteur d’un carrefour. Un adolescent gît sur le sol sous une natte, sa mère en pleurs est retenue par un homme, et 2 motos cassées sont sorties de la route sur une carriole. Cela fait froid dans le dos. Heureusement, Jonas est de l’autre côté du bus, et ne peut pas voir le visage encore enfant à la couleur déjà cadavérique.
Pourtant, comment être surpris ? La conduite est tellement indisciplinée, et les quelques casques portés sont tous de simples bols si inutiles ! Nous nous étions même étonnés il y a peu, de ne pas avoir encore vu d’accidents. C’est chose faite, et on s’en serait bien passé.

Le premier site que nous visitons est celui du tombeau de Minh Mang, 2ème empereur de la dynastie des Nguyen du Vietnam. Il a régné 21ans au 19ème s.
Superbe site. Nous ressentons enfin l’ambiance que nous espérions trouver dans la citadelle de Hue. Un mélange de fascination, et de légers frissons. On se sent transporter dans une autre époque, un monde complètement inconnu. On s’attend à voir surgir une armée d’éléphants, et des dieux à têtes d’animaux. Des vieilles pierres, des arbres centenaires, des lacs tout autour. Tout est agencé dans une harmonie qui se ressent, autant qu’elle se voit dans les alignements de bâtiments, et les petits jardins. Les frangipaniers tout blancs tranchent d’une touche hivernale les couleurs bleues et jaunes des mosaïques.

Le deuxième site est celui du tombeau de Khai Dinh, avant-dernier empereur, qui régna au début du 20ème s. Complètement différent du premier. Une grande influence française se ressent dès le mur d’enceinte crénelé tout son long de fleurs de lys. L’extérieur du pavillon principal ressemble à un château fort, et l’intérieur au Château de Versailles. Il faut savoir qu’il a passé toutes ses études en France. Impressionnant, surtout les mosaïques en relief, baroque, un poil chargé ! Trop pour nous.
Jonas fait le clown au milieu des statues de soldats et mandarins. Il se fait prendre en photo par tous les touristes, et se prête au jeu.

Un petit arrêt dans un village d’artisans, où on cherche à nous vendre des chapeaux coniques, et des bâtons d’encens. C’est sympa de voir comment ils fabriquent, mais on n’a pas pensé à les prendre en photo J, désolé. En gros, à partir de bâtons de bambou, elles roulent avec la paume de la main une pâte grasse. Le tout séché au soleil.

Le 3ème site visité est le mausolée de Tu Duc, empereur qui régna la 2ème moitié du 19ème s. Plusieurs dizaines de bâtiments, agrémentés de bassins et d’arbres d’essences diverses, dont encore beaucoup de frangipaniers tout blancs. On les aime bien, vous l’aurez compris :).
On retrouve l’ambiance du premier tombeau, et on adore.

Fin de notre tour guidé. Nous retournons à l’hôtel, pour déjeuner, récupérer nos affaires, et prendre le sleeping bus pour Hoi An.
Au bout de 2 heures de trajet, le chauffeur propose une pause de 30 minutes au bord de la mer. Jonas, en train de lire son Harry Potter, préfère ne pas descendre. Nous sortons pour nous dégourdir les jambes. Au bout d’un 1/4h, alors que nous reprenions le chemin du bus, nous apercevons des vietnamiens qui agitent les bras dans notre direction. Puis Jonas arrive en courant, en panique. « Mais qu’est-ce que vous faites ? Le bus est parti sans vous ! ». Le chauffeur était remonté dans le bus au bout de 15 minutes, et sans compter son monde, était reparti tranquillement. Jonas, plongé dans son bouquin, ne s’est rendu compte de rien. Heureusement, un couple de touristes qui nous avait vu dehors, et remarquant Jonas seul, lui demande « And your parents ? ». S’apercevant enfin que nous n’étions pas là, Il cherche dans le bus, et avec l’aide du couple, arrête le chauffeur … Moralité : ne jamais s’éloigner du bus, même quand il donne un horaire de départ. Jonas aurait été avec nous, nous serions encore à pied, sans nos sacs !

Nous arrivons à Hoi An en fin d’après-midi. La ville semble super tranquille, pas trop de scooters, pas de grands bâtiments. Notre hôtel est à l’écart du centre, sans en être loin, le long de la rivière.
On s’installe dans une très belle et lumineuse chambre. S’en suivent 2 longs skype avec la famille Chupin, et la famille Tricoire. Excellent encore de vous avoir, on adore ces moments.
Puis dîner dans un restaurant barbecue, au milieu des jeun’s locaux sortis pour le samedi soir.
Décidément, cette ville nous plait bien, contrairement à Hue. Mais peut-être avions-nous déjà l’esprit à Hoi An, et le déluge du premier jour n’a sûrement pas arrangé notre ressenti !?

Publicités

2 réflexions sur “Les 3 à Hue …

N'hésitez à partager vos impressions. Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s