Les 3 à Dali (Yunnan) – de la ville à la campagne – Partie 2

J3

Ce matin est consacré à l’école, et à refaire nos sacs pour changer d’hôtel. Hier soir, nous avons décidé de rester plus longtemps à Dali, car il y a encore plein de choses à faire, et la ville est vraiment sympa. Par contre, on change d’hôtel. Celui-ci est décidément beaucoup trop bruyant car ils sont en plein travaux. De plus, la seule personne parlant anglais est partie en congé dès le soir de notre arrivée. Ce n’est vraiment pas pratique.

Nous réservons pour une auberge de jeunesse gérée par un australien, et très bien cotée. En effet, nous sommes bluffés par la qualité des chambres pour ce type d’établissement et le prix. On a même une baignoire ! Jonas et Alex sont ravis à l’idée de pouvoir prendre un bain bien relaxant !

Nous nous installons, et ressortons pour visiter 2 villages à quelques kilomètres de Dali.
Il nous faut trouver le bus qui circule entre Xiaguan et Eryuan. Il nous arrêtera à Xizhou et Zoucheng.
Bien entendu, tout ceci est marqué en chinois… Mais comme d’habitude, une bonne âme chinoise vient spontanément nous aider. !
Xizhou est un gros village de 10 000 habitants ( !). Il conserve l’un des plus beaux ensembles de demeures traditionnelles bai de la région. Sur la place centrale, les boulangers confectionnent de bons petits pains fourrés de lardons et ciboulette, les Xizhou baba, spécialité locale.

Nous reprenons le bus pour Zoucheng. Il est maintenant l’heure de rentrer à la maison pour les écoliers, car ils remplissent celui-ci, et sont bien étonnés de nous voir parmi eux.
Ce village a moins d’intérêt architecturalement, mais sa place centrale, ombragée par deux ficus de 230 ans, est occupée l’après-midi par un joli marché coloré. De nombreuses marchandes en costume bai vendent absolument de tout, jusqu’aux jouets pour enfants.

Vous aurez remarqué les œufs de différentes couleurs … Les blancs et les jaunes que nous connaissons bien, et puis les verts. Ces derniers sont des œufs de cane appelés œufs de 100 ans, en réalité 100 jours. A cette date-là, le blanc et le jaune se mélangent, et donnent cette couleur. Il parait que ça n’est pas trop différent des frais en goût. A voir…

Le village est également réputé pour ses batiks indigo. Au hasard de notre promenade dans les petites ruelles, nous nous laissons happer par une mamie adorable qui veut absolument nous montrer ses fabrications. « No money, no money ! Look ! » La maline connait quelques mots d’anglais bien choisis. Non naïfs, nous nous laissons malgré tout convaincre de la suivre dans son atelier. Elle fait elle-même ses bains de couleur à partir des feuilles de l’indigotier, et réalise les motifs de ses batiks à la main, nouant à l’aiguille et fil blanc chacun des éléments pour les cacher lors de l’opération finale de teinture. Quel travail long et fastidieux, une nappe peut lui prendre 1 semaine de couture ! Mais elle nous montre son travail avec un grand sourire, et fait essayer à Jonas le travail d’aiguille. Bien entendu, elle finira par tenter de nous vendre un tissu. C’était évident. Nous la remercions pour la démonstration, sa gentillesse et son sourire.

Nous rentrons à Dali pour la séance d’école de l’après-midi, et quelques courses pour le petit-déjeuner et le pique-nique de demain. Nous avons prévu une belle randonnée dans les montagnes qui bordent la ville.

Le soir, repas dans une gargote non loin de l’hôtel. Une merveille de senteur et de saveur, notée dans notre Top 3 des repas ! : Poulet, pommes de terre, ail, gingembre, badiane, muscade, cannelle, champignons et clous de girofle, accompagné d’un bouillon de légumes, riz et d’un thé. Mortel !

J4

Ce matin, réveil plus tôt que d’habitude pour monter dans les monts Cangshan, bordant à l’ouest la région de Dali. Ils culminent à 4122m d’altitude. Nous nous contenterons de monter à 2600m pour randonner sur le chemin de Jade, ou Cloud path, 12 kilomètres de chemin plat et dallé, traversant plusieurs ravines et torrents.
Alex et Alain sont bien excités. Randonner tous les 3 est toujours un énorme plaisir. Alors l’idée de marcher sur les montagnes chinoises … !

Nous décidons d’effectuer la montée en télécabine, car toutes les informations que nous avons donnent ce chemin très difficile à trouver. Bon d’accord, pas très roots comme début de randonnée, mais nous verrons pour la descente qui semble plus aisée à trouver.
Toute la montagne est plantée de pins du Yunnan et de feuillus type Nepal Alder. En cette saison, pas beaucoup de fleurs, mais des champignons à foison. Un couple de chinois bien connaisseurs nous montre les comestibles et les autres. Il y a de quoi faire quelques provisions bien variées pour l’hiver !

Sur le chemin, un échiquier chinois géant, inscrit au Guiness des records, des bassins de cascade aux eaux bleues, dont les 7 baignoires du Dragon, des pavillons pour se poser, le temple Zonghe, et une enfilade de vues différentes sur la vallée de Dali et le lac Erhai. Superbe !

7 heures plus tard, après avoir opté pour la descente à pied à travers champs et cimetière surprenant dans la nature, nous revenons vannés à l’hôtel, mais enchantés !

Dîner et soirée à l’hôtel. Match de tennis de table et participation à des jeux de mimes avec le staff et les clients de l’hôtel. Et les gagnants sont « la famille CLEON MAGNE »… à la clé, une bière ! Elle n’est pas cool la vie !dsc00721-copier

Fin de la 2ème partie de Dali …

Publicités

7 réflexions sur “Les 3 à Dali (Yunnan) – de la ville à la campagne – Partie 2

  1. Rester plus longtemps que prévu, signe que vous êtes en train de trouver votre rythme. Celui du long cours !
    En tout cas,plus je vous lis, plus ça me donne envie d’aller en Chine… Les magnifiques paysages et les alléchantes spécialités locales n’y sont pas pour rien. Profitez bien ! Et bravo pour la bière (une tsing tao???)!!

    Aimé par 1 personne

    • Découvrir le Yunnan me tente bien aussi en lisant vos récits ! Les cascades sont splendides !! Que du bonheur !

      @Veronique R : tu ne te la jouerais pas un peu pour le nom de la bière -lol?! Allez jouons un peu, je vais contrer Véro et je dirais une singha!
      Donc qui a gagné ??

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis bien d’accord elle a l’air vraiment cool votre vie ! ! J’espère que vous avez une petite pensée, de temps a autre, pour nous autres, pauvres parisiens, le lundi matin dans notre rer bondé …!

    J'aime

N'hésitez à partager vos impressions. Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s