Les 3 en Australie … Ocean Road Trip

Par Alain               Galerie Photos170124-portcampbell-australie-48-copier

Dernier jour en Australie. Comme tous les matins, le premier geste est de tirer les rideaux et regarder le temps qu’il fait dehors. Ça change tous les jours, et les prévisions ne semblent fiables qu’à 2 jours.
Depuis que nous sommes arrivés ici, c’est la surprise météo chaque matin, et le soir, nous faisons le compte des surprises de la journée. Les gens, la flore, la faune, les villages, les paysages, le mode de vie, les villages. On a une première impression d’Europe, et au fond, c’est très différent.

En 4 semaines, et 2750km parcourus en camper van, de Sydney à Port Fairy, au sud-ouest de Melbourne, nous avons pu nous rendre compte de l’immensité de l’Australie, car notre trajet représente une toute petite portion de la carte. D’ailleurs, l’Europe y rentre presque 2 fois !
Donc vous dire qu’après 1 mois « on connait l’Australie » serait bien prétentieux.
Laissez-nous alors vous conter « notre » Australie, celle que nous avons rencontrée.

Tout d’abord, ce sont des gens. Vachement grands pour qui vient de passer 4 mois en Asie, et s’est trouvé géant avec son mètre 78. Pour le coup, ça remet dans le rang.
Hommes et femmes sont, en moyenne, grands et costauds, nourris qu’ils sont aux gros pots de protéines vendus dans les supermarchés, et adeptes de sports au grand air.
Combien de gars ont des bras comme mes cuisses !? Par contre, s’ils ne font pas ou plus de sport, ça vire très vite à l’embonpoint, voire au surpoids … Et on en a vu beaucoup ! Les hamburgers et les fishs & chips sont excellents, mais présents. Très présents …
A part ça, accueillants, chaleureux, toujours un sourire, un petit mot, une petite phrase, un coup de main quand vous êtes en galère. Dans les magasins, on est accueillis par « How are you goin’ guys ? »
Ils ont un accent que nous avons beaucoup de mal à capter tout au long du séjour. Surtout dans le bush où plus personne n’articule quand il parle. Les phrases sortent en 1 ou 2 sons continus.
Une consonance british et une articulation nord-américaine. Quelques grands moments de solitude de notre part …

L’Australie, c’est aussi, mises à part Sydney, un désert de communication, un cauchemar de geek.
Sans mentir, nous sommes restés plus de temps en mode « Appels urgents uniquement » qu’en mode connecté. Sans parler d’internet, le néant. Et pourtant, nous avons acheté une 2ème carte SIM, pour cumuler 2 réseaux d’opérateurs, et multiplier les chances de connexion. Pas mieux. Ca m’a pas mal agacé les 2 premières semaines, jusqu’à ce que je me fasse une raison sur l’avancement du blog, et les résultats de l’OM. Ils attendront les derniers jours à Melbourne. Euh même pas, non, finalement, Tahiti…

L’Australie, en été, c’est également … des mouches, grosses, collantes, dans les oreilles, les coins des yeux. Partout on voit les gens s’éventer avec la main ou n’importe quoi pour les faire partir. A la limite de la crise de nerfs parfois.
Nous avons été rassurés sur notre hygiène en voyant les locaux danser la même chorégraphie que nous.

Plus sérieusement, l’Australie, c’est le paradis des animaux en liberté. Nous avons pu en voir et en découvrir un grand nombre. Jonas et Alex en parleront bientôt.

L’Australie, c’est surtout de magnifiques paysages, souvent époustouflants.
Encore une fois, nous n’en avons vu qu’une infime partie, mais ceux que nous avons parcourus donnent vraiment envie de connaître le reste.
Nous sommes restés le long de la côte de la Mer de Tasmanie, puis de l’Océan Austral, admirant ses falaises, ses garrigues, ses forêts sèches, et coupant parfois par l’intérieur des terres, et ses immenses forêts tropicales, ou ses champs de céréales et d’élevages, sous le soleil, la pluie et le vent.
Nous les avons parcourus en van, bien entendu, mais aussi à pied, le long de quelques-uns des milliers de chemins de randonnées aménagés partout dans les parcs nationaux et ailleurs.
A découvrir en images … :

Des routes de cartes postales …

Grand Pacific Drive

Gippsland Road

Great Ocean Road (Voir plus bas)

Des villages de far-west pendant la ruée vers l’or …

Mogo

Tilba tilba

Des stations balnéaires de séries télévisées …

Kiama

Marlo et l’estuaire de la Snowyriver

Lakes Entrance

Phillip Island : coupdecoeur

Torquay

Des sports ‘Aussie’, bien à eux …

Surf : en combinaison et à la place de la nage à cause de la température de l’eau !

Bowls : un mélange de pétanque et bowling. Très british !

Cricket : The sport populaire. Tout le monde y joue partout, hommes, femmes, enfants, jeunes, vieux …

Des paysages côtiers grandioses …

Philip Island – The Nobbiescoupdecoeur

Appolo Bay – Cape Otway

Port Campbell – Loch Ard Gorgecoupdecoeur

Port Campbell – 12 Apostles sur la Great Ocean Walk

Port-Campbell – London Bridgecoupdecoeur

Des plages de sable blanc …

Jervis Bay

Mallacootacoupdecoeur

Lakes Entrance

La mangrove et ses mystères …

Jervis Bay

Un peu de campagne …

Princetown

Des forêts de toutes natures …

Parc National de Croajingolong

Lakes Entrance

Parc National d’Otway – Erskine falls – Au milieu des arbres fougères

TreeTop walk – Au-dessus des eucalyptus géantscoupdecoeur

Triplet falls

Publicités

2 réflexions sur “Les 3 en Australie … Ocean Road Trip

  1. Superbe périple en Australie. Philip Islande et Port Campbell ont l’air particulièrement sympa à voir !! Encore une fois merci pour le récit de vos aventures et vos splendides photos.

    J'aime

N'hésitez à partager vos impressions. Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s