Les 3 à Bangkok et Ayutthaya

03 décembre 2016               Galerie Photos161206-ayutthaya-thailande-52-copier

Nous quittons le Cambodge pour la Thaïlande. Par souci d’économie, nous choisissons le bus comme moyen de transport avec un changement à la frontière. Avec surprise, on subira pendant le trajet un deuxième changement de bus.
Le passage à la frontière est assez glauque ; il y a beaucoup de monde, de poussières et de bruits. Ça va dans tous les sens et rien n’est indiqué. Heureusement, un gars de la compagnie de bus nous guide jusqu’aux bureaux des formalités où nous ferons la queue pendant 1h30.
Heureux de récupérer nos papiers, nous sortons de l’autre côté sans personne pour nous réceptionner et nous diriger vers notre prochain bus, seulement équipés d’un autocollant bleu apposé sur nos tee-shirts pour indiquer la compagnie. Quelques minutes plus tard, un monsieur âgé, habillé en guenilles, nous demande de le suivre en voyant nos autocollants. Ne parlant pas anglais, on a dû mal à le comprendre et à lui faire confiance. Un autre, plus jeune, vient nous voir en nous disant que nous devons le suivre. Ok on y va mais on reste sur nos gardes ! 300 mètres plus loin, nous arrivons devant un mini-van qui nous amène bien à Bangkok. Ouf ! Comme quoi un pauvre autocollant bleu peut être efficace !
Arrivés dans la banlieue de Bangkok, un jeune thaïlandais nous aide à prendre un train pour accéder au centre de la ville. Et on finit notre périple dans un tuk-tuk de compétition.
Notre hôtel est loin de nous plaire ; on a juste l’impression de dormir dans une cave. Bon, pour deux nuits, ça suffira ! Nous ressortons pour dîner dans notre rue, mais tout semble fermé. On trouve une gargote sur un trottoir ; le repas n’est malheureusement pas très bon. Allons-nous coucher, la journée de demain sera meilleure !

04 décembre 2016

Nous commençons notre journée par la gare afin de nous renseigner sur notre train du lendemain à destination de Ayutthaya. Un agent touristique en profite pour nous vendre une petite croisière sur la rivière de la ville. On arrive à faire baisser le prix de moitié et embarquons tous les trois sur un bateau à moteur. Agréable balade sur l’eau – mais sans plus – avec visite du temple Wat Arum décoré de très belles mosaïques, de quelques maisons sur pilotis, des temples, des tours de la ville…

Nous nous arrêtons au niveau du palais royal mais n’ayant pas prévu les tenues adéquates, on préfère planifier la visite lors de notre prochaine venue dans la capitale. De plus, ce jour-là, anniversaire posthume du roi décédé il y a quelques semaines, des milliers de Thaïlandais habillés en noir et portant des photos du roi défilent autour et à l’intérieur du palais. La dévotion qu’il lui porte est impressionnante, et tellement surprenante à nos yeux républicains. On apprend que son fils, après quelques semaines de réflexion, vient d’accepter de devenir le nouveau roi du pays.
On se promène dans le quartier.

Pour nous rafraîchir et découvrir le Bangkok moderne, on part dans le grande centre commercial MBK. On fait quelques achats notamment des bonnets de père noël pour commencer à se mettre dans l’ambiance de noël.
Nous passons la soirée dans le quartier animé et coloré de Chinatown. Les trottoirs sont remplis de stand de nourritures, et de monde, locaux et touristes. On s’arrête dîner dans une petite rue perpendiculaire à l’avenue principale, et particulièrement auprès d’un barbecue géant dont le cuistot fait le spectacle. On se régale de crabes et de calamars grillés, même si le tout est un peu trop piquant ! On a les lèvres en feu 🙂 !

A côté de nous, un couple de français, Pauline et Mathieu, en voyage pendant 6 mois avec leur fils José de 2 ans ½. Echange très sympa ; on partage rapidement nos expériences et nos blogs pour pouvoir peut être se retrouver plus tard dans le nord du pays.
Petit jus de grenade sur le chemin du retour et dodo !

05 décembre 2016

Nous quittons Bangkok pour nous rendre à Ayutthaya en train. Nous payons moins d’un euro pour 3 places sur une banquette. Un trajet de 2 heures assez typique avec des arrêts toutes les 5 minutes où monte toujours plus de monde ; les places assises manquent bientôt et les allées centrales sont presque pleines ; ceci n’empêchent pas les vendeurs ambulants de passer, repasser et vanter leurs produits en chantant. C’est donc un joyeux bordel, mais personne ne râle ; c’est comme cela que ça marche.

Nous arrivons à la gare d’Ayutthaya en fin de matinée comme prévu. Un tuk tuk nous amène à notre hôtel, situé en dehors de la ville, au milieu des arbres, un peu vieillot mais tranquille. Notre chambre est très lumineuse quasi dans les arbres.

Nous déjeunons dans un petit resto local sous une terrasse ombragée. Malheureusement ce n’est pas bon ! On se réconforte avec une petite glace et une partie de cartes. On prend le temps pour établir le programme pour les 3 jours ici. Temples et promenades en vélo !
Dîner à l’hôtel.

6 décembre 2016

Au programme du jour, découverte de la ville d’Ayutthaya et de ses temples historiques, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.
Le premier, le Wat Yai Chaimongkhom, est un immense monastère avec plusieurs bâtiments plus ou moins bien conservés en briques rouges ; le tout est très vivant, coloré et fleuri.

Petit passage par la gare pour prendre nos billets pour Chiang Mai, notre prochaine destination au nord du pays.
Nous déjeunons au sein du marché avant de visiter le Wat Pra Mahattat, le temple le plus célèbre de la ville avec sa fameuse tête de Bouddha enchevêtrée dans les racines d’un arbre. La légende raconte que lorsque les Birmans ont décapité tous les bouddhas, une des têtes aurait roulé jusqu’à un arbre qui l’aurait recueillie dans ses racines. Le site est grandiose et vaut vraiment le coup.

On finit par le Wat Ratchaburana, de même style que le précédent et tout aussi beau avec de très belles lumières entre les briques rouges, la végétation verte et le ciel bleu.

On reprend les vélos pour un tour dans la ville qui n’a vraiment aucun intérêt.

Retour à l’hôtel : école et dîner tranquille.

7 décembre 2016

On se lève à 7h pour modifier le rythme scolaire, et revenir à 1h le matin, 1h l’après-midi. Ces derniers jours sont difficiles en termes de concentration et d’attention pour Jonas, et donc parfois de patience pour nous. Il faut changer quelque chose pour améliorer l’efficacité et l’humeur des sessions. Eh oui, même dans ces conditions, il est temps que les vacances de fin d’années arrivent.
Nous partons en vélo après le cours pour le temple royal Wat Na Phra Meru, juste à côté, avec sa tête de Bouddha au milieu de racines de ficus.

Puis le Wat Phra Si Sanphet, renfermant les cendres de 3 rois,

et enfin, l’ancienne cité royale, Wat Yai Chai Mongkol, au sud de la ville.

De retour dans la ville, nous cherchons le marché alimentaire pour déjeuner, mais vraiment, cette ville ne nous inspire pas, trop glauque, et aucun stand de street-food inspire confiance. Et pourtant, on n’est pas difficile.
On finit par rentrer dans un 7-Eleven pour s’organiser un pique-nique que nous mangeons dans le jardin d’un petit temple sur le chemin du retour vers l’hôtel.161207-ayutthaya-thailande-45-copier
2ème session d’école, travail sur le blog, organisation de la suite du périple
et du séjour à Chiang Mai, et session de jeux à 3 : Scrabble et Président.
Alain finit par un gage au Président, car il a trop souvent perdu : une séance de massage pour Alex et Jonas !
Nous recevons un message de Clémentine et Antoine qui nous confirment leur venue à Koh Phaluai pour la fin du mois. Nous sommes ravis et Jonas saute partout !

Publicités

N'hésitez à partager vos impressions. Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s